Les stratégies marketing des casinos et leurs conséquences

Les stratégies marketing des casinos et leurs conséquences

Publié le 13/06/12 - par La Rédaction Les info

Les casinos ne manquent pas d’idées originales pour faire leur promotion ! A Campione en Italie, la dernière campagne publicitaire du casino a transformé les taxis de la ville en roulettes mobiles ! (voir vidéo) Avant de monter, les clients parient sur un numéro et à l’arrivée, le chauffeur vérifie sur quelle case la boule de la roue-roulette s’est arrêtée. Les gagnants remportent un repas pour 2 personnes et les perdants une entrée gratuite. 

Résultat : le casino a enregistré une augmentation de fréquentation de 14% et 9% des nouveaux clients n’avaient jamais mis les pieds dans un casino auparavant … Marketing original et amusant mais redoutablement efficace ! Encore plus que les publicités télévisées. Celles-ci sont en général agréables et amusantes. Elles mettent en exergue le côté ludique de la vie qui ne nécessite aucun effort, contrairement à un emploi ou aux études.

L'originalité pour pouvoir attirer

Des études internationales menées auprès d’adolescents exposés à de telles publicités, ont montré que 42% d’entre eux aimeraient tester les jeux de hasard et que 61% d’entre eux rêvent à ce qu’ils pourraient s’acheter avec un jackpot ! On comprend mieux que certains pays interdisent la diffusion de ces publicités pendant des programmes pour jeunes ou avant une certaine heure... Si en France nos jeunes sont donc relativement protégés, il n’en va pas forcément de même pour nos anciens !

Les casinos se sont diversifiés et sont devenus des complexes de loisirs, destinés à attirer le client et le faire rester dans les salles de jeux, après un spectacle par exemple. Mais que penser de ces thés dansants pour retraités et personnes du troisième âge ? Après un agréable moment sur la piste entre amis, ils sont conviés à découvrir les tables de jeux et les machines à sous.

Malheureusement certains se prennent tellement au jeu qu’ils y laissent une grande partie de leur retraite. Quoi qu’il en soit, pour les actifs du moment, avec le régime de retraite que l’on se prépare d’ici vingt ans, on n’aura sans doute plus rien à dilapider au casino !

Alors, comment pousser à jouer davantage en toute légalité ?

Dans les casinos modernes, la stratégie première est de mettre le joueur à l’aise dans un cadre de détente et de bien-être qui lui fait redécouvrir le goût du jeu. Pour changer le regard des français sur les casinos, les grands groupes (comme le casino JOA de Montrond-les-Bains) transforment leurs établissements en véritables complexes de loisirs, dont l’architecture même affiche une image de transparence et de lumière.

L’agencement des lieux d’un casino résulte d’études très poussées avec un objectif précis : ne pas dévier les joueurs de la destination voulue. Un peu à la manière d’Ikea qui embarque le client dans une ballade guidée signalisée par des flèche au sol, les casinotiers s’arrangent pour que leurs clients avancent tranquillement entre les allées des machines à sous sans jamais vouloir faire demi-tour. Du sol au plafond, de la couleur des murs à l’ergonomie des sièges, tout est minutieusement étudié. Plus vous êtes à l’aise, plus longtemps vous jouerez.

La machine à sous, l’outil redoutable

Le véritable atout des casinos, c’est la machine à sous. Les chiffres rapportent que 93% des dépenses des joueurs sont allouées aux machines à sous contre 7% pour les jeux de table traditionnels. En cause, la simplicité de prise en main d’une machine à sous, par rapport aux règles plus ou moins compliquées d’un jeu de roulette ou de blackjack. 93%, c’est cependant un pourcentage beaucoup plus élevé qu’il y a quelques années, qui s’explique notamment par les avancées technologiques fulgurantes que les machines à sous ont connues dernièrement. Ecran digital, variétés des thèmes, l’expérience de jeu sur les machines à sous s’est grandement améliorée avec un plaisir accru pour le joueur, qui est également rassuré quant à l’honnêteté du casino grâce au générateur de nombres aléatoires. Conséquence logique de ce constat, les casinos agrandissent constamment leur parc de machines à sous, ce qui incite évidemment les joueurs à jouer plus.

L’espoir du gain

Même si gagner de l’argent n’est pas une motivation première chez la plupart des joueurs, la part d’espoir reste essentielle. Le rêve de tout joueur est de gagner le jackpot, promesse d’une nouvelle vie, et les casinos savent vous faire croire en votre chance. Dans n’importe quel établissement, tout est mis en oeuvre pour que vous sachiez à combien s’élève le gros lot et que vous soyez informé dès qu’un joueur décroche un gain ; une musique retentit, les chiffres s’affichent dans un grand panneau clignotant, c’est festif et ça donne envie de jouer d’autant plus que le rêve est désormais accessible !

L’avantage des machines à sous, c’est qu’elles entretiennent l’espoir du gain : l’anthropologue américaine Natasha Dow Schüll, appuyée par une étude scientifique sur le sujet, affirme qu’un joueur qui dépense 1€, gagne 50 centimes et perd donc 50 centimes, considère l’opération comme une victoire. Bien sûr, les joueurs savent que sur le long terme, le casino aura l’avantage, mais le cerveau est ainsi fait qu’il espère toujours battre les probabilités. Du coup, il suffit simplement au casino de récompenser le joueur régulièrement par de petites sommes, pour qu’il ait l’impression d’être toujours gagnant et qu’il continue de jouer aussi longtemps que possible.