William Hill - Pourquoi avoir choisi Gibraltar ?

William Hill - Pourquoi avoir choisi Gibraltar ?

Publié le 07/10/09 - par Les info

Ralph Topping, CEO de William explicant leur délocalisation à Gibraltar

"Les paris en ligne et les jeux font partie d'un business où règne une violente compétition. Mais c'est aussi un business où William Hill se voit offrir d'immenses opportunités, du moins aussi longtemps que nous serons capables de rivaliser sur ce terrain."

 

C'est pourquoi nous avons pris la décision de déplacer le William Hill's online sportsbook à Gibraltar, une étape logique dans l'évolution du site WilliamHill.com et de notre entité en ligne William Hill Online.

 

Toute entreprise qui veut être présente sur le marché des paris et des jeux en ligne au niveau international, doit prendre l'avantage dès que possible. Et il était tout simplement impossible pour nous de rester compétitif en demeurant au Royaume-Uni, compte tenu de la politique actuelle : en effet, la taxation à 15% des revenus des jeux et le prélèvement de 10% sur tous les paris liés aux courses hippiques au Royaume-Uni, désavantagent les opérateurs de jeux basés sur la terre ferme (Comparez à l'imposition francaise). Les opérateurs offshore actuels n'ont pas à supporter ces coûts : ils ont donc à leur disposition un capital plus important à réinvestir dans l'agrandissement de leur entreprise.

Bien que nous ayons toujours insisté sur ce point auprès du gouvernement britannique, qui a pourtant toujours affirmé qu'il voulait avoir un centre international de jeu au Royaume-Uni, nous n'avons obtenu aucune réponse. La décision de déménager ne pouvait être différée plus longtemps. Nos opérations en ligne ont désormais devant elles un futur vraiment radieux.

Délocaliser nos équipes de paris en ligne à Gibraltar, pour se rapprocher de notre suite de casinos déjà existants, de jeux de poker et d'autres produits, va permettre des synergies importantes qui vont nous aider à grandir encore plus.

Déplacer nos activités de paris en ligne vers les quartiers généraux de William Hill à Gibraltar, pour les regrouper avec les jeux en ligne existants, nous rendra bien plus efficients.

Gibraltar est un centre d'excellence pour les paris en ligne et les jeux, ce qui nous permet d'embaucher des employés expérimentés, tout en nous faisant bénéficier d'un régime d'imposition compétitif. Une soixantaine d'employés a déjà accepté cette relocalisation depuis début 2009, ils contribuent activement à la croissance de notre activité, et nous espérons que ce chiffre va encore augmenter.

La localisation offshore est un point clef dans cette politique, et signifie que nous pourrons rivaliser sur un plan mondial. Notre business en ligne fortement implanté attire déjà un grand nombre de joueurs basés au Royaume-Uni, et il s'élargit toujours, non seulement en Europe, mais aussi au-delà.

Cette mondialisation se retrouve aussi dans nos opérations en ligne, avec nos quartiers généraux, dédiés aux jeux en ligne et aux jeux, à Gibraltar, avec des équipes commerciales en Israël et notre service après-vente basé en Bulgarie.

Pour répondre à ceux qui ont affirmé que cette délocalisation offshore entraînerait un risque accru de corruption des paris, les bookmakers seraient ceux qui pâtiraient le plus en cas de paris frauduleux. Ils continueront donc de faire preuve de vigilance quand il s'agira de surveiller des « activités criminelles ».

Déménager à Gibraltar nous permettra de continuer à nous concentrer sur les jeux et paris sur Internet, qui, jusqu'à notre association avec Playtech, étaient les parents pauvres de notre entreprise.

Néanmoins, nous avons constaté des améliorations certaines dans nos activités en ligne: les revenus du loto en ligne ont augmenté de 50% au cours des 12 derniers mois et nos revenus totaux liés aux jeux en ligne (e-gaming) ont augmenté de 58% en 2009 pour atteindre 100 millions de Livres Sterling, contre 63 millions l'an passé. Ces chiffres reflètent l'impact du rapprochement les marques Playtech et William Hill qui a eu lieu l'année dernière. Nous sommes aussi confiants quant à la migration -d'ici la fin de l'année- de notre casino en ligne vers la plate-forme Playtech ; car nous allons re-recruter des joueurs de poker une fois que la base de donnée de joueurs aura migré de la plate-forme CryptoLogic vers celle de Playtech, et nous continueront à grandir.

Tous ces changements augmenteront nos capacités de ventes, qui, lorsqu'elles seront combinées à un avantage concurrentiel sur les paris en ligne -que nous obtiendrons grâce à notre relocalisation-, permettront à notre division en ligne d'atteindre des sommets. »