William Hill & The FA : le duo gagnant

William Hill & The FA : le duo gagnant

Publié le 13/02/12 - par Les info

Alors que de nombreux opérateurs de jeux remettent en cause leur politique de sponsoring sportif, le géant des bookmakers, William Hill, lui, confirme sa ligne de conduite.

Après être devenu partenaire de la coupe d’Ecosse il y a quelques années, la société vient en effet de signer un accord avec la Football Association (FA) anglaise. Elle devient ainsi l’un des sponsors officiels de l’équipe de football anglaise, au même titre que Mars, Umbro, Nivea, Carlsberg, Lucozade Sport et Marks & Spencer...

Voilà un nouveau joli coup puisque  ce contrat va permettre à William Hill d’afficher son nom un peu partout pour les deux ans et demi à venir, et notamment lors de la Coupe du Monde FIFA 2014 qui se déroulera au Brésil !

Fondé en 1934, et à l’origine spécialisé dans les paris sportifs, WH détient autour de 2300 agences de paris rien qu’en Angleterre !

Avec le développement d’Internet, le groupe s’est non seulement développé à l’international, mais il a aussi élargi ses activités : la branche WHO (William Hill Online), basée à Malte, est désormais bien connue dans le monde entier pour son casino en ligne fiable et sérieux et ses nombreuses offres promotionnelles.
D’ailleurs, pour fêter cet événement, les joueurs bénéficieront d’un bonus de bienvenue spécial.

Chez William Hill, tout le monde est ravi, puisqu’une campagne de sponsoring adossée à des événements sportifs d’une telle envergure est la meilleure publicité dont puisse rêver une marque pour faire connaître ses produits.

Et du côté de la FA, même discours : à l’occasion de la Coupe d’Angleterre, la communication va être grandement facilitée par la notoriété et la solidité financière de WH : l’entreprise qui vaut deux milliards d’euros, a en effet dégagé 326 millions d’euros de bénéfices en 2011. Avec une croissance de 28 %, elle espère bien faire encore mieux en 2012. Des chiffres qui laissent rêveur, dans un contexte économique soi-disant morose.