TITO : Les casinos ont un ticket avec leurs clients

TITO : Les casinos ont un ticket avec leurs clients

Publié le 04/10/13 - par Fred Guillemot Les info

Depuis que la législation française le permet, de plus en plus de casinos français ont installé le système TITO sur leurs machines à sous. TITO signifie Ticket-In, Ticket Out, un système de ticket sensé simplifier la vie du joueur.


Il faut évidemment que les machines à sous soient équipées de cette technologie développée initialement sous le nom « EZ Pay » par International Game Technology (IGT) et Casino Data Systems (CDS).

Le client commence par miser des espèces (en billets ou en pièces) pour jouer. Mais au lieu de récupérer des espèces sonnantes et trébuchantes en cas de jackpot, la machine imprime un ticket muni d’un code-barres. Celui-ci correspond au montant disponible restant, gain compris. Ce ticket est ensuite réutilisable dans d’autres machines à sous, car celles-ci sont équipées de scanners intégrés qui reconnaissent le code-barres. Le joueur peut également se faire rembourser le montant de son avoir à la caisse du casino avant de repartir ou conserver son ticket pour une visite ultérieure, puisque le ticket reste valable 7 jours.

A l'avantage des joueurs ou des casinos ?

Le système est évidemment bien sécurisé : les tickets imprimés sur les imprimantes thermiques installées à la place des distributeurs de pièces sont protégés contre la falsification, et les machines sont raccordées à un réseau centralisé qui permet de tracer les tickets d’une machine à l’autre.

Les propriétaires de casinos se félicitent en tout cas de cette invention, qui devrait réduire la maintenance des machines à sous et fluidifier les encaissements au départ des clients. Un ticket non encaissé au moment du départ facilitera également le retour du client dans l’établissement.

Mais comme toutes les innovations, elle suscite des critiques. Les joueurs réguliers se plaignent de ne plus entendre le délicieux bruit des pièces qui tombent lorsqu’ils remportent un jackpot ! Quant aux spécialistes de la lutte contre l’addiction, ils sont encore plus inquiets qu’avant. Ils craignent que ces simples tickets avec un code-barres suppriment l’un des derniers repères des accros aux jeux d’argent, celui de prendre conscience des sommes misées ou perdues...

Alors finalement, TITO profite-t-il vraiment aux joueurs ou plutôt aux casinos ?