Loto-Québec envahit les sites pour enfants

Loto-Québec envahit les sites pour enfants

Publié le 01/02/12 - par Admin, Admin Les info

La Française des Jeux québécoise se distingue par l'utilisation de méthodes promotionnelles parfois douteuses. Elle vient cette fois d'investir dans de la publicité diffusée sur des sites à destination des enfants.


Contrairement à ce que son nom suggère, Loto-Québec ne s'occupe pas uniquement de la loterie nationale. La "Française des Jeux québécoise" gère également des casinos terrestres et une salle en ligne avec de multiples jeux.

Mais pour une société censée représenter l'Etat, elle se distingue par l'utilisation de méthodes promotionnelles parfois douteuses. Déjà montrée du doigt pour les voyages organisés vers les casinos réservés à des seniors souvent fragiles, elle vient cette fois d'investir dans de la publicité diffusée sur des sites à destination des enfants.

Alors que les jeux du casino Internet Espace Jeux sont interdits aux mineurs, Loto-Québec a acheté des encarts publicitaires sur un site de jeux vidéos (miniclip.com) où les enfants s'amusent innocemment avec le Père Noël et son renne Rudolph.
Le spot incriminé se termine par un slogan des plus explicites invitant à s'inscrire pour gagner 10$.

Les parents en colère

Les parents sont très en colère. Non seulement l'hébergeur a accepté la publication de ce clip, mais la société d'Etat est censée respecter un minimum de déontologie et d'éthique.
Du côté de Loto-Québec, on plaide la bonne foi et on met en avant une erreur commise par un sous-traitant... tout en reconnaissant que ce type de  problème est déjà arrivé par le passé ! Est-ce qu'aucun contrôle n'a été mis en place pour éviter une telle bévue ?

Ou s'agit-il plutôt d'une stratégie offensive clairement programmée ? La même publicité se trouve aussi sur les réseaux sociaux, sur les moteurs de recherche... alors qu'ils sont aussi fréquentés par des mineurs.
Le Gouvernement, sensible aux protestations des parents, devrait prochainement étendre l'interdiction de faire de la publicité pour les casinos terrestres au casino virtuel de Loto-Québec.

Il est d'ailleurs étonnant de voir que ce sont les sociétés d'État qui se font souvent remarquer pour un comportement souvent très agressif, alors que ce sont souvent les premières à tenter de stigmatiser les casinos en ligne privés en mettant en avant la nécessaire protection des joueurs.