Le nouveau site Internet de Joueurs-Info-Service

Le nouveau site Internet de Joueurs-Info-Service

Publié le 05/02/13 - par Admin, Admin Les info

Le Baromètre Santé INPES 2010 a mis en évidence que 1,3% des Français étaient des « joueurs problématiques », à risque ou excessifs, ce qui représente environ 600 000 personnes.

Face à ce constat et compte tenu de la facilité d’accès aux sites de jeux d’argent légaux sur Internet depuis mai 2010, l’INPES (Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé) et ADALIS (Addictions Drogues Alcool Info Service) proposent désormais aussi leur aide sur Internet, via le site www.joueurs-info-service.fr.

Ce dispositif d’aide permettent aux joueurs, qui veulent trouver des solutions pour sortir de l'addiction, de faire le point sur leur rapport au jeu. Car la plupart d’entre eux sont dans le déni. Et pourtant, les spécialistes des drogues le confirment : les jeux d’argent sont bien une drogue et l’addiction qui en découle est très puissante. Les conséquences sont souvent dramatiques et à l’instar des autres addictions, celle-ci entraîne isolement, marginalisation, problèmes financiers, dislocation de la cellule familiale, et peut même conduire au suicide.

Un site s'adressant aux joueurs ou à leurs proches

Le site s’adresse aussi bien aux joueurs eux-mêmes qu’à leurs proches en répondant à de nombreuses interrogations. On y trouve des conseils pratiques, des conseils juridiques, des témoignages et les adresses des Centres de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA), qui sont des centres de proximité formés à la prise en charge des personnes accros aux jeux. L’idée est avant tout de mettre en place un échange et un suivi personnalisé, qui vient compléter le service téléphonique existant pour « toucher un public qui ne téléphone pas facilement et se sent plus à l’aise avec l’échange en ligne », d’après ADALIS.

Depuis juin 2010, ce service a déjà eu à traiter plus de 32 000 appels, émanant souvent de proches de joueurs, conjoints et/ou parents, à la recherche d’une aide extérieure pour sortir un proche de l’addiction. Ce site représente un nouveau petit pas vers la mise en place d’un réseau de lutte contre l’addiction au jeu. Mais malgré les prévisions de financement par la loi de 2010, les capitaux pour mettre sur pied ce réseau complet de soins font encore cruellement défaut...