La Superstition au Jeu - Jeux de cartes

Publié le 31/08/09 - par Les info

Les parieurs sont superstitieux de nature. Et ce qui les pousse à continuer à parier est qu'ils sont persuadés de pouvoir "avoir de la chance". Pour une obscure raison, ils croient qu'ils vont réussir à défier la chance et à gagner là où tant d'autres ont perdu… Certaines superstitions ont cours depuis des centaines d'années. Voici les plus courantes qui perdurent dans les jeux de cartes.

Les superstitions au BlackJack.


Le blues de la « Première Base ».
Certains joueurs de blackjack sont convaincus qu'être assis en « Première base », c'est-à-dire juste à la gauche du donneur, porte malheur. Alors que les novices penseront que c'est simplement un manque de chance que d'être le premier à recevoir ses cartes, cette superstition est pourtant fondée.
En effet, les joueurs qui comptent les cartes (et analysent les probabilités) adaptent leur façon de jouer en fonction des cartes déjà distribuées. Le fait d'être assis en « Troisième Base », à droite du donneur, donne donc à ce joueur l'opportunité de voir toutes les cartes de la distribution : il peut donc mieux ajuster sa stratégie de jeu que le joueur assis en « Première Base ». Néanmoins, pour les joueurs qui ne comptent pas les cartes, peu importe l'endroit où ils sont assis.

Joueurs solitaires.
Certains joueurs sont persuadés que si un joueur prend une mauvaise décision, cela les affecte directement, comme par exemple prendre une nouvelle carte alors qu'il aurait dû rester. Le fait est qu'à court terme, tout peut arriver…
Tant que le joueur applique la meilleure stratégie possible -stratégie connue curieusement sous le nom de Basic Strategy, l'avantage de la maison restera le même, quoi que fassent ses adversaires.

Les superstitions au Baccarat.


Les joueurs de Baccarat peuvent se servir de feuilles de compte qui leur permettent de noter le nombre de fois que la banque gagne ou que le joueur gagne. Certains joueurs pensent que s'ils arrivent à identifier les bonnes passes, ils seront capables de prendre les bonnes décisions au bon moment sur leur façon de parier.

Ainsi, certains pensent que s'il existe une tendance à gagner d'un côté de la table, alors ils auront plus de chance s'ils continuent à parier sur ce même côté. D'autres au contraire pensent que leur chance va augmenter s'ils contrent cette tendance en pariant exactement sur le côté opposé à celui qui vient de sortir. Aucune de ces deux croyances n'est pourtant fondée.

La superstition dans les jeux de cartes en général.


Certains joueurs sont persuadés que s'ils traversent une mauvaise passe, c'est de la faute des cartes qu'ils ont en main. Et ils ne joueront plus tant que ces cartes n'auront pas été échangées contre un nouveau jeu de cartes qui serait plus favorable.

Mais bien sûr, les cartes ne sont que l'expression du hasard. A condition que le jeu de cartes ne soit pas marqué et qu'il n'y ait pas eu triche pendant le mélange, le jeu de carte n'a aucune influence sur la partie elle-même.