Jouer au casino en ligne : les dangers de l'immobilité

Jouer au casino en ligne : les dangers de l'immobilité

Publié le 09/05/14 - par Admin, Admin Les info

Que vous soyez un joueur chevronné ou un joueur occasionnel dans les casinos en ligne, lisez attentivement ce qui suit !

Sans que vous en ayez conscience, vous prenez peut-être de gros risques avec votre santé....Heureusement, il existe quelques astuces simples pour rester en forme et éviter de nombreux problèmes.

Pourquoi presque tous les joueurs en ligne sont concernés

Plus que la position assise, c'est l'immobilité qui est dangereuse

Bon comportement pour adopter de bonnes habitudes en trois étapes

 

Pourquoi presque tous les joueurs en ligne sont concernés

Rassurez-vous : le fait de jouer en ligne n'a pas d'effets dangereux sur la santé. Mais pour vous rendre dans une salle de jeux en ligne, vous devez rester assis devant votre ordinateur. Et c'est là que les ennuis commencent....

Si vous passez 6 heures par jour en position assise, vous augmentez les risques de mortalité prématurée d'environ 20 % ! Vous pourrez en effet être victime de d'atrophie des muscles, d'obésité, de diabète....et d'autres maladies guère réjouissantes.

C'est pour cela que vous pouvez aussi être concerné même si vous n'êtes qu'un joueur occasionnel ! Ce qui compte, c'est l'accumulation du temps passé dans la même position.

Vous pouvez donc être touché :

- si vous travaillez derrière un bureau,

- si vous passez de longues heures en voiture et/ou dans les transports en commun,

- si vous aimez, en plus du casino en ligne, jouer aux consoles de jeux, lire, regarder la télévision (les Français la regardent de 2h30 à 4h par jour en moyenne).....

Il faut aussi savoir que les problèmes liés à la position assise ne sont pas, du moins au début, spectaculaires. Votre corps commence à souffrir sans que vous vous en rendiez compte.

Progressivement, les signes seront nettement plus visibles :

- mal au dos,

- prise de poids,

- sensation de fatigue

- soif intense (révélatrice du diabète)

- problèmes cardio-vasculaires

- ....

Bref : si vous voulez rester en bonne santé, il vous faut réagir vite !

Plus que la position assise, c'est l'immobilité qui est dangereuse  

Inutile de vous mettre à jouer debout ou de vous précipiter dans l'achat d'un siège spécial pour avoir  la fameuse position assis/debout ! Non seulement le confort ne sera pas au rendez-vous, mais en plus ces solutions seraient totalement inefficaces. En fait, cela reviendrait à remplacer des maux par d'autres maux.

Par exemple, si vous jouez longtemps au casino debout (ce qui suppose de réinstaller en hauteur votre ordinateur), vous aurez des problèmes circulatoires, des douleurs au dos et aux pieds, des problèmes musculaires et articulaires....

Car ce n'est pas la position assise qui est dangereuse, c'est l’immobilité. L'être humain n'est tout simplement pas programmé pour être sédentaire. Alors dès que vous restez trop longtemps dans la même position, vous mettez votre corps en danger. Cette règle est valable même si vous avez une bonne hygiène de vie (respect du cycle du sommeil, manger 5 fruits et légumes par jour, ne plus fumer). 

Vous l'ignoriez ? Ne culpabilisez pas. L'information scientifique à ce sujet est très peu médiatisée. On entend beaucoup parler de sécurité routière, des dangers du tabac...mais il n'y a pas de campagnes officielles ou de prise en compte à l'échelle nationale des méfaits de la sédentarité.

Pourtant, les spécialistes sont formels : « la sédentarité tue plus que le tabac », a expliqué le professeur François Carré, cofondateur de l'Observatoire de la sédentarité, aux journalistes du Monde. Les solutions les plus efficaces pour préserver votre santé. La bonne nouvelle, c'est qu'il n'y a pas de fatalité ! Il existe des solutions simples, faciles à mettre en place, et très efficaces pour préserver votre santé.

"Le seul effort : adopter de bonnes habitudes"

Le seul « effort » a fournir va être de changer votre comportement pour adopter de bonnes habitudes.

Bon comportement pour adopter de bonnes habitudes en trois étapes

Première étape : Optimiser la station assise

D'abord, il vous faut penser à changer de position régulièrement. Si vous n'avez pas les moyens d'investir dans un siège multipostures, vous allez devoir procéder avec les moyens du bord : rajoutez un coussin sur votre siège, décalez-vous légèrement par rapport à l'écran, bougez vos jambes....

Ensuite, soyez à l'écoute de votre corps. Dès que vous ressentez la moindre gêne, n'hésitez pas à vous lever et à marcher un peu (quelques pas dans la pièce où vous êtes peuvent suffire). Changez également de position pendant quelques minutes.

Enfin, toutes les heures, prenez 5 minutes de pause pendant lesquelles vous bougerez et, si vous le pouvez, vous ferez quelques étirements.

Une petite astuce : à chaque fois que vous devez téléphoner, levez-vous ! Passer vos appels debout contribuera à stopper les méfaits de la sédentarité.

Deuxième étape : Du mouvement et du sport

Débrouillez-vous pour marcher au minimum 30 minutes par jour, même si vous devez le faire en plusieurs fois (2 fois 15 minutes ou 3 fois 10 minutes par exemple). Pensez par exemple à vous garer un peu plus loin de votre lieu de rendez-vous, ou à descendre du transport en commun une station ou deux avant le lieu de destination prévu. Cela vous prendra un peu plus de temps pour arriver à bon port, mais votre corps vous en sera reconnaissant !

Prenez aussi l'habitude de bouger dès que vous le pouvez : ignorer l'ascenseur et prendre les escaliers, effectuer des activités manuelles (jardinage, bricolage, nettoyage...). Tout ce qui met votre corps en mouvement est à recommander

Enfin, essayez de trouver le temps de pratiquer du sport au moins 2 fois par semaine, avec une séance de 30 minutes en milieu de semaine (pour « casser » le rythme de la sédentarité). Votre corps  résistera beaucoup mieux à l'immobilité s'il est entraîné et musclé.

Troisième étape : Choisir le bon équipement

Si vous êtes un(e) inconditionnel(le) des casinos en ligne, ou si vous êtes obligé(e) de travailler assis, il est préférable de commencer par investir dans un siège ergonomique adapté (de préférence multi-réglages pour varier les postures).

Pour faire le bon choix, vous pouvez consulter la fiche créée par l'INRS.

Il faut compter dans les 500 € minimum pour un bon siège ergonomique. Mais il existe aussi des modèles assis-genoux aux alentours de 100 €.

C'est un investissement, mais vous ne regretterez pas....