Full Tilt Poker et ses comptes en Suisse

Full Tilt Poker et ses comptes en Suisse

Publié le 17/10/11 - par Admin, Admin Les info

Décidément, le dossier Full Tilt Poker est bien plus compliqué que ce qu’il n’y paraissait au premier coup d’œil… et la famille Tapie n’a finalement peut-être pas été bien inspirée en annonçant un plan de reprise de l’ex numéro 2 du poker en ligne !


Après l’escroquerie organisée dont ont été victime des millions de joueurs de poker en ligne, le FBI poursuit ses investigations plus avant et en dehors du pays. Rappelons que depuis 2006, bien que les paris sur Internet soient illégaux aux Etats-Unis, le poker en ligne a réussi à contourner la loi en s'installant hors du pays.

C’est donc avec l’aide de la justice genevoise que près de 15 millions d’euros ont été déjà saisis sur des comptes suisses appartenant aux organisateurs et/ou aux fondateurs du site de poker en ligne, Ray Bitar, Chris Ferguson, Howard Lederer et Rafael Furst.

Il semblerait bien que ce soient les fonds prélevés sur les comptes joueurs de Full Tilt qui se retrouvent en partie sur ces comptes suisses. Rappelons qu’au moment où le scandale avait été révélé en mars 2011, FTP devait entre 390 et 440 millions de dollars à ses joueurs, somme dont la maison de jeu ne dispose évidemment plus.
Ces prélèvements ont notamment permis de payer les salaires mirobolants des membres du CA de Full Tilt. Et cette pratique durait depuis 2007 ! Un curieux remake de l’affaire Madoff où l’argent des derniers arrivés permettait de rembourser les premiers, puisque les fonds investis n’étaient plus disponibles depuis longtemps...

Et le procureur en charge du dossier n’est pas prêt de s’arrêter en si bon chemin : il vient d’annoncer qu’une enquête sur d'éventuelles fraudes bancaires et activités illégales liées au blanchiment d'argent a été ouverte. Qu’allons-nous encore découvrir ?