Uruguay : les casinos oubliés par le fisc pendant 67 ans !

Uruguay : les casinos oubliés par le fisc pendant 67 ans !

Publié le 13/08/13 - par Fred Guillemot Les info

Incroyable mais vrai ! L'Uruguay peut désormais postuler pour les championnats du monde d'incompétence en matière fiscale.


Avec ce qui vient d'être révélé dans la presse, l'Etat d'Amérique Latine devrait en effet se voir décerner la médaille d'or...

Jugez plutôt  : pendant 67 ans, les services fiscaux ont « oublié » de récolter la taxe de 10% sur les jeux qui avait instaurée par une loi votée en 1946 !

Au départ, ces recettes supplémentaires devaient servir à lutter contre plusieurs maladies, dont la tuberculose. Il fallait accélérer la recherche, financer le soin à apporter aux malades... Mais finalement, nada. Rien. Niente. L'argent n'a pas été récolté et n'a donc pas pu être distribué.

Et par la suite, cela a continué. Une amnésie générale qui s'est répétée 67 fois, sans que personne ne semble s'en apercevoir. Ni ceux qui devaient assurer le prélèvement de cette taxe, ni ceux qui devaient en bénéficier, ni les partis politiques d'opposition.

Une rétro-activité sur 5 ans seulement

Les casinotiers ont bien du remarquer que le paiement de cette taxe ne leur était pas réclamé, mais ils ont préféré conserver un silence prudent. Une attitude plutôt compréhensible : personne n'aime avoir à payer des taxes !

C'est un homme politique appartenant au Partido Colorado qui a levé le lièvre. Suite à ce scandale, et à l'émoi qu'il a provoqué, la loi va être modifiée en urgence... Le but est de permettre une rétroactivité sur 5 ans, ce qui n'était pas le cas à l'origine.

L'addition va être un peu salée pour les salles de jeux, mais en définitive elles restent largement bénéficiaires : elles auront profité de 62 ans d'économies...

L'argent qui sera finalement encaissé sera redistribué à la National Resource Fund, un organisme qui s'apparente un peu à notre Sécurité sociale mais qui est réservé aux patients atteints de maladies graves comme le cancer.